Retourner au contenu.

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Educmath Ressources Pour la classe Evaluation Formative : un travail co-disciplinaire (1)
Actions sur le document

Evaluation Formative : un travail co-disciplinaire (1)

Dernière modification 30/01/2016 17:14

Thème mathématique et sciences de la vie et de la Terre


En Mathématiques

La proportionnalité  : l’utilisation d’une échelle sur une carte est un exemple de situation qui relève de la proportionnalité.

Capacités attendues  : « Reconnaître les situations qui relèvent de la proportionnalité et les traiter en utilisant un moyen adapté : »

  • utilisation d’un rapport de linéarité
  •  utilisation du coefficient de proportionnalité
  •  passage par l’image de l’unité (règle de 3)

Grandeurs et mesures  : Il est attendu des élèves de savoir effectuer des changements d’unités de mesure.

Capacité attendue  :

  • « longueurs, masses, durées : effectuer pour les longueurs et les masses, des changements d’unités de mesure. »

En SVT

Les apprentissages de mathématiques sont réinvestis en SVT  : les élèves dessinent des cellules observées au microscope et utilisent une échelle pour déterminer leur taille réelle. Les professeurs de mathématiques et de SVT se sont harmonisés pour utiliser le même vocabulaire et les mêmes notations.

Auteur

Projet FaSMEd

Apports essentiels

L’évaluation formative comprise comme un processus d’enseignement prend en compte trois niveaux d’apprentissage :

  • de prérequis
  • de compréhension
  • de création

Remarque pour le professeur


Cette ressource s'appuie sur les principes fondamentaux de l’évaluation formative - percevoir, interpréter et utiliser des preuves des apprentissages ou des difficultés des élèves - et sur le rôle de la technologie dans la classe. Une première rencontre avec ces concepts facilitera l'usage de cette ressource. Elle fait le lien entre les apprentissages en mathématiques et en sciences de la vie et de la Terre.

Résumé

Cette séquence comporte cinq séances:

Séance 1 : Maths

Travail individuel.
Une fiche propose aux élèves différentes représentations (dessin, schéma, carte) réduites ou agrandies. Les élèves reconnaissance s’il s’agit d’agrandissement ou de réduction en se basant sur la connaissance du réel.

Séance 2 : Maths

Travail de groupe
Consigne : Vous disposez de 4 objets (CD, morceau de sucre, grain de riz, post-it), 4 représentations de ces objets et 4 « segment-nombre ». On vous donne le « segment-nombre » qui est associé à la représentation du CD. Associe les autres « segment-nombre » aux autres représentations.
Vous pouvez vous appuyer sur les pistes d’aide à la recherche fournies.

Séance 3 et 4 : Maths

Organisation de la classe : Ordinateur, vidéoprojecteur et écran pour projeter le diaporama.
Les élèves répondent individuellement à des questions relatives aux échelles et à la proportionnalité sur leur cahier de brouillon.
Les réponses permettent de voir les difficultés des élèves à mobiliser la proportionnalité et leur compréhension de la signification de la notation d’une échelle.
Définition de la notion d’échelle :
Les élèves ont manipulé des échelles dans l’activité précédente, elle est alors définie collectivement :
Séance 5 : Maths et SVT

Les objectifs de cette séance sont de :

  • Consolider la notion d’échelle d’agrandissement construite en mathématiques pour pouvoir l’utiliser dans le cadre de la réalisation de dessins d’observation en SVT.
  •  Comprendre que l’échelle qui repose sur la proportionnalité entre les longueurs sur l’objet réel et sur sa représentation constitue un outil qui permet de ne pas déformer l’objet représenté.
  • Cette séance articule deux évaluations formatives qui ont pour objectif de vérifier et accompagner les transferts des apprentissages sur les échelles entre les mathématiques et les SVT.
 

notice lgale contacter le webmaster