Retourner au contenu.

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Educmath Recherche Equipes associées 10-11 Observatoire Forum OCEP Quelles utilisations sont faites du livret de compétences ? des grilles de référence ?

Post du forum : Quelles utilisations sont faites du livret de compétences ? des grilles de référence ?

Aller au niveau supérieur
Posté par aldon le 15/02/2011 15:04 (3 réponses)

Livret de compétences

Grilles de référence

 

Re: Quelles utilisations sont faites du livret de compétences ? des grilles de référence ?

Posté par collegeB le 23/02/2011 09:55

On ne fait aucune utilisation nin de l'un ni de l'autre, le seul objectif affiché est de cocher les cases dans giisocle. Et encore, on s'en occupe uniquement au dernier trilmestre de troisème, sans forcément avoir mis en place une démarche en amont. Le socle qui pourrait être un formidable outil de motivation et de valorisation des élèves est vidé de son sens pédagogique. Il ne reste qu'une fraction congrue purement administrative qui perd son sens depuis que l'on nous dit que tout élève ayant le brevet a le socle.

On peut ajouter à cela une longue liste de discriminations disciplinaires avec la gestion de priorités de validation (pourquoi un prof de français compte-t-il plus qu'un prof d'EPS dans la validation d'un item de lecture de consignes ?).

On peut également ajouter les turpitudes de saisie qui font s'empiler les couches logicielles et multiplier les siaises redondantes : ENT + SCONET + GISOCLE + GIBII + Items de langues.. .alors que des logiciels comme SACOCHE existent. Les décideurs ne connaissent décidément pas notre quotidien. C'est plutôt décourageant.

 En toute logique pédagogique, il faudrait relier nos items pédagoqgique aux items du socle. Concentré sur notre pratique et expertise disciplinaires, la validation des items du socle devraient être transparente.

Peut être que l'objetcif n'est pasla réussite de tous les élèves mais simplement la mise en conformité avec les accords de Lisbonne. Je ne voyais pas mon métier se résumer à un cochage de croix en fin de troisième.

 

Re: Re: Quelles utilisations sont faites du livret de compétences ? des grilles de référence ?

Posté par mprieur le 24/02/2011 09:34

Michèle Prieur, enseignante de SVT de l'équipe de l'INRP.

"pourquoi un prof de français compte-t-il plus qu'un prof d'EPS dans la validation d'un item de lecture de consignes ?"

Est-ce un constat ? Une décision prise à l'issu d'une concertation pédagogique ? organisée par le principal ? informelle entre quelques enseignants ?

Comment est décidé  le "partage" de la validation des items du socle ?

Re: Re: Quelles utilisations sont faites du livret de compétences ? des grilles de référence ?

Posté par mdurival le 28/02/2011 16:02

Marie DURIVAL - (INRP) Lycée Saint Exupéry, SVT, avec des classes de seconde cette année.

Je me permets de réagir en tant qu'enseignante dans la mesure où les nouveaux programmes de seconde nous spécifient bien, à notre tour, de travailler les compétences ... J'étais encore en collège il y a 2 ans, et autant évaluer des capacités ne me paraissaient pas constituer un obstacle, autant les compétences ... Tout un programme donc de les retrouver en seconde.

Je voulais, de ce fait, juste demander une précision: on sait bien que le passage en seconde est décidé indépendamment de l'obtention ou non du brevet (ne serait-ce que parcequ'il est décidé dès la mi-juin), mais qu'en est-il du socle ? Vous dites que l'obtention du brevet déclenche la validation automatique du socle, je ne savais pas (et je reconnais que du coup, cela diminue encore un peu plus l'intérêt du travail à réaliser pour la validation du socle), mais le passage en seconde peut-il se faire pour un élève qui n'aurait pas validé son socle ?

Je ne vous cache pas qu'en tant qu'enseignante en lycée, je me sens assez concernée par la formation des élèves qui nous arrivent: il est certain que les prendre avec un livret situant leur niveau dans les différentes compétences serait, à mon sens, un vrai atout ... et je regrette de ce fait de voir à quel point la mise en oeuvre au collège est difficile ...

Marie DURIVAL

 

 

notice lgale contacter le webmaster