Retourner au contenu.

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Educmath Ressources Thèses Thèses récentes Yavuz
Actions sur le document

Yavuz

Dernière modification 30/04/2006 20:22

Ilyas Yavuz, 2005, Evolutions récentes de l'enseignement de la notion de fonction en France en classe de seconde. Utilisation des tableaux de valeurs et de variations

Thèse soutenue le jeudi 2 juin 2005 à l'Université Lyon 2


Jury

Robert BOUCHARD
Sylvie COPPE
Jean-Luc DORIER
Colette LABORDE
M.-J. PERRIN-GLORIAN

Professeur, Université Lyon 2
Maître de conférences, IUFM de Lyon, co-directrice de thèse
Professeur, IUFM de Lyon, co-directeur de thèse
Professeur, IUFM de Grenoble, rapporteur
Professeur, IUFM de Lille, rapporteur


Mots clés

Fonction, tableau de valeurs, tableau de variations, courbe registre de représentation sémiotique, anthropologie du didactique, classe de seconde


Publications

Thèse en ligne : http://tel.ccsd.cnrs.fr/tel-00012104

Articles en ligne en relation avec ce travail :

 

Résumé

Depuis le début de la contre-réforme des mathématiques modernes, l’enseignement de la notion de fonction au début du lycée en France a subi de profondes mutations. Une des tendances les plus importantes concerne le renforcement progressif de l’utilisation des divers modes de représentation des fonctions. Ainsi parallèlement à une diminution de la suprématie du registre algébrique, le registre graphique a acquis de nouveaux droits et il y a également une injonction forte à utiliser dans des conditions nouvelles les objets tableaux de valeurs et de variations. Notre hypothèse de recherche est, suite aux travaux de Duval, que c’est de la multiplicité des registres possibles que le concept et ses propriétés vont se dégager.

Dans notre travail, nous menons tout d’abord une analyse institutionnelle de la notion de fonction dans une perspective écologique pour dégager les différents systèmes de contraintes et de conditions qui pèsent sur les évolutions de ce savoir au cours du processus de transposition didactique interne. Ce travail s’inscrit dans une perspective commençant dans les années 80, au début de la période de la contre-réforme des mathématiques modernes. Nous faisons ensuite un état des lieux de l’enseignement actuel pour voir comment ont été traitées les nouveautés du programme par les manuels actuels et les enseignants (sur la base d’un questionnaire). Nous faisons également un état des lieux des compétences des élèves, à travers un test papier. A la lumière des analyses précédentes, nous déterminons certaines caractéristiques de l’organisation praxéologique proposée par les nouveaux programmes de 2000 autour de la notion de fonction qui ont du mal à vivre dans l’enseignement. Nous proposons enfin une ingénierie didactique visant à faire fonctionner ces aspects du programme dans les classes et à en tester la viabilité à travers une expérimentation.

 

notice lgale contacter le webmaster